Des principes, des valeurs, mais pas que…

L'ESS représente 10% de l'emploi en France et constitue de réelles opportunités d'insertion professionnelle pour les jeunes.

Le Café Citoyen from SCOPIC on Vimeo.

 

L’économie sociale et solidaire recrute !

 

Alors que le nombre d’emplois a augmenté de 4,5% dans le secteur privé hors ESS entre 2000 et 2013, il a augmenté de 24% dans l’ESS. Parce que l’Économie sociale et solidaire mobilise l’ensemble des ressources locales autour de projets au service du développement économique et social des territoires, elle crée ainsi des emplois durables et non délocalisables.1

 

Dans les 5 ans à venir, 43% des structures de l’ESS vont libérer ou créer des postes et un peu plus du quart vont maintenir les effectifs. Sur les types de postes qui vont s’ouvrir, on retrouve notamment les fonctions « Administration / Secrétariat », « Animation /Formation » et « Gestion de projets ». 2

 

114 000, c’est le nombre d’embauches potentielles par an de jeunes peu ou pas qualifiés dans le secteur de l’ESS (hors contrats courts, saisonniers ou missions intérimaires). »3

 

Que ce soit au sein d’associations, de coopératives, de mutuelles ou encore d’entreprises sociales, l’ESS compte peu de métiers spécifiques. Il est donc possible de mobiliser de nombreuses compétences et valeurs au service d’entreprises solidaires. À  toi de déterminer celles que tu souhaites et peux valoriser !

 

Sources :

 

 

Une loi et des politiques de soutien à l’économie sociale et solidaire, pour son changement d’échelle !

 

La Loi ESS du 31 juillet 2014 vise à encourager un changement d’échelle de l’économie sociale et solidaire dans tous ses aspects, afin de construire avec les entreprises de l’économie sociale et solidaire une stratégie de croissance plus robuste, plus riche en emplois, plus durable et plus juste socialement.

 

Illustration en vidéos :

 


Avec la loi ESS, l’Economie Sociale et… par economie-et-finances

 


Renforcer les politiques de développement local… par economie-et-finances

L’ESS en Île-de-France c’est…

  • Plus de 26 000 entreprises
  • Près de 390 000 salarié-e-s
  • 11,6 milliards d’euros de rémunération brute
  • 64 % des emplois sont occupés par des femmes
  • un salaire moyen de 2000 euros par mois

 

Source : Observatoire régional de l’ESS en Île-de-France, Insee-CLAP 2013.