L’ESS c’est quoi ?

Tous les jours, tu es en contact avec de nombreuses entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS) sans vraiment le savoir.

 

Environnement, action sociale, culture, sport, loisirs, éducation, solidarité, tourisme, agriculture, industrie, commerce… les entreprises de l’économie sociale et solidaire sont présentes dans tous les secteurs de l’économie, des plus traditionnels aux plus innovants !

 

 

L’économie sociale et solidaire fait déjà partie de ton quotidien

 

Qu’il s’agisse de

  • ton association de quartier : café concert, club sportif, friperie Emmaüs, compagnie de théâtre, studio d’enregistrement associatif, centre d’animation…
  • tes paniers bio, favorisant une agriculture respectueuse de l’environnement et une consommation locale (AMAP, Jardin de Cocagne, Les Nouveaux Robinsons…)
  • tes baskets, t-shirts et sweats issus du commerce équitable, qui privilégie les conditions de travail et la juste rémunération des producteurs (Veja, Mr Poulet, Misericordia…)
  • la prise en charge de tes frais de santé ou l’assurance de ton logement par des mutuelles (MAIF, MACIF, Matmut…)

toutes ces initiatives sont portées par des entreprises de l’économie sociale et solidaire.

 

 

Les entreprises de l’ESS, des boîtes comme les autres ?

 

L’économie sociale et solidaire (ESS) regroupe les associations, mutuelles, coopératives et fondations ainsi que les entreprises qui poursuivent un objectif d’utilité sociale. Elles partagent des principes et valeurs communes :

  • S’engager à améliorer la société et à répondre à des besoins sociaux : lutte contre l’exclusion, création d’emplois durables, impact environnemental positif, etc.
  • Décider ensemble, selon le principe démocratique « 1 personne = 1 voix »
  • Redistribuer équitablement les bénéfices : réinvestissement dans le projet, amélioration et encadrement de l’échelle des salaires, baisse des prix…
  • Agir localement : créer du lien social et une économie locale sur son territoire

 

 


La loi reconnaît l’ESS comme un mode d… par economie-et-finances

Une loi pour l'ESS

Adoptée le 31 juillet 2014, la loi ESS permet de faire connaître aux citoyens l’économie sociale et solidaire. Elle reconnait l’ESS comme un mode d’entreprendre qui concilie un développement économique avec une utilité sociale et un développement durable en lien avec les territoires.

Pour résumer, l’ESS c’est :

  • des projets collectifs à finalité sociale et environnementale, d’intérêt général
  • des entreprises qui centrent leurs activités sur la personne et non sur le profit
  • des initiatives citoyennes qui contribuent à construire une société plus humaine, plus équitable