×
Contenu Réservé
Le contenu sur ce site est réservé à un public adulte Si vous avez plus de 18 ans vous pouvez cliquer sur continuer pour confirmer.Body text

Socrate, ce grand savant, aux Messieurs de son époque, a rapporté du Temple de Delphes le fameux : “Connais-toi toi-même”, et il aurait pu ajouter : “Et connais aussi ton type de pénis”.

“Mais bon sang! quel est mon type de pénis ?”
Messieurs, vous, qui aimez tout savoir sur le pénis, est-ce une question qui vous trotte parfois dans la tête ?

Si pour certains la réponse est :’oui!’, sachez que vous n’êtes pas seuls. Des experts aussi y pensent très très fort. Ils y pensent tellement, qu’ils sont devenus des professionnels du pénis lire ici.

Ces experts se sont donc penchés sérieusement sur le vaste sujet, et de leurs recherches ithyphalliques, il en ressort un chiffre fantastique ! Devinez lequel ?

Je ne vous laisserai pas languir une minute de plus…. Regardez vite en bas !

Comme les 7 merveilles du monde, il y aurait 7 types de pénis !

C’est fantastique, n’est-ce pas ?! Je vous l’ai dit ! Et sachez dès maintenant qu’il y en a pour tous les goûts… Voici venir des fruits, des légumes, des outils… il y aura à boire et à manger ! Il y aura de quoi faire… !

Les 7 types de pénis ! Les 7 merveilles !

Ainsi, il est possible de reconnaître les types de pénis, et même, de leur donner des petits noms.

Il y a une seule condition, il faut qu’il soit en érection. Commençons…

Et le premier est ?…

Le pénis poivron

Il ne va pas rougir si vous lui dites qu’il est petit et épais. En somme, il est un joli piment ithyphallique !

Le pénis crayon

Il ne va pas sortir sa belle plume, et vous critiquer de sa belle écriture, si vous lui dites qu’il est long et fin. En somme, il est comme une bonne mine !
Pensez-vous que ces sortes de pénis peuvent être légion chez les artistes et les écrivains ? Vous imaginez Emile Zola ou Voltaire avec un pénis crayon ? Pourquoi pas ? C’est peut-être de là que viennent leurs talents, qui sait ?

Le pénis cône de glace

Voulez-vous une ou deux boules ? Deux, bien sûr !
Celui-ci va sûrement fondre de plaisir, si vous le complimentez sur ses deux jolies boules, et son corps bien taillé comme un cône. En somme, il est une glace renversée, volumineux à la base, fin vers le bout.

Le pénis banane

Nous n’avons pas grand chose à en dire, mis à part qu’il est courbé vers la droite et vers la gauche. Non… il n’est pas nécessaire d’insister ?…

En fait, si. Nous allons un peu ’casser l’ambiance’. C’est très joli une banane, mais quand il s’agit de pénis, il faut faire un peu attention.

Une courbe trop importante peut vouloir crier : “halte!” Ce serait un : “halte! à la Peyronie!”, qui est une sorte de sclérose. Donc si vous rencontrez cette banane, je vous invite à consulter un spécialiste. Mais ne paniquez pas, c’est peut-être juste une belle courbe de naissance, et dans ce cas, il ne faut pas se faire du mauvais sang.

Le pénis champignon ou marteau

(prenez celui qui vous plaira, mais on connait déjà le choix du héros Thor !).

Celui-ci aime aller tout doucement, il commence petit à la base, et s’élargit vers le haut. C’est peut-être un charmeur ?

Ne vous formalisez pas sur le terme ’champignon’, il est juste question ici d’une description pour la forme, et non pour le reste… bien entendu !

Le pénis saucisse

Ici, pour l’expert qui trouva le nom, il était probablement question d’être plus efficace que créatif. Mais la chose se visualise bien ! N’est-ce pas l’essentiel… être bien compris ?

J’espère que le pénis saucisse ne nous en voudra pas de ne pas s’étaler sur son sujet. Il est de taille moyenne, et reste le plus uniforme de tous les zizis. En comme, comme la plupart des bonnes saucisses !

Le pénis concombre

Il ne se fâchera pas si vous retournez vers le pénis saucisse pour la description, car il est juste plus grand que lui.

Voilà! Tout va bien dans le meilleur des mondes ! On dit que les goûts et les couleurs ne se discutent pas, eh bien, en voici pour tous les goûts !

Si vous en avez un autre ou des autres, et que vous voulez surpasser les experts, n’hésitez pas à compléter la liste !